Mobilier

Une vente record en vue, la collection Rockefeller

Introduction
La collection Rockefeller exposée à Paris avant la vente aux enchères à New York

C’est récemment que Christie’s a annoncé organiser à New York la vente exceptionnelle des biens du couple formé par Peggy et David Rockefeller. Prévue au printemps 2018 au sein même du Rockefeller Center, c’est plus de 2000 objets issus d’époques différentes qui seront proposés aux collectionneurs sur plusieurs ventes. En accord avec la volonté philanthropique du couple mais plus largement de la famille Rockefeller, ces dernières auront pour particularité de voir leurs bénéfices reversés à des associations caritatives ou des institutions culturelles.

LE COUPLE ROCKEFELLER, LES PHILANTHROPES DU MARCHÉ DE L’ART
David Rockefeller, tout comme sa femme mais également son père avant lui, John D. Rockefeller, Jr., eurent tous de leur vivant la même intention, contribuer à rendre le monde meilleur. C’est ainsi que le couple a souvent fait des donations pour soutenir les causes qui leurs étaient chères. Outre la médecine, l’éducation, ou encore l’environnement on y retrouve évidemment la culture et l’art en particulier. C’est leur fils, David Rockefeller, Jr., qui semble en parler le mieux; partager ces objets avec le monde entier semblait en effet être le souhait de ses parents.

Parmi les bénéficiaires de cette vente, on retrouvera notamment le Muséum d’art Moderne de New York, l’université d’Harvard, le Conseil des Relations Etrangères ou encore le fond Rockefeller.

UNE VENTE RECORD EN VUE
Estimée à 700 millions de dollars, cette vente est en passe de battre le record d’estimation pour une collection privée proposée aux enchères. Un record anciennement détenu par la vente de la collection d’Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé chez Christie’s à Paris en 2009. Alors estimée entre 223 et 333 millions de dollars, elle avait atteint la somme mirobolante de 484 millions. Si à l’époque, des collectionneurs du monde entier étaient présents pour s’arracher à prix d’or des toiles de Matisse, Mondrian ou De Chirico, il en sera très sûrement de même au printemps prochain à New York.

Les objets présentés à la vente, véritable trésor pour les amateurs d’art, furent acquis par le couple Rockefeller tout au long de leur vie ou issus de générations précédentes. Hétéroclites puisque représentatives des goûts artistiques variés des Rockefeller, les ventes présenteront des oeuvres impressionnistes tout comme du mobilier européen, des peintures américaines ou encore des céramiques chinoises parmi tant d’autres objets.

Évènement majeur au sein du marché de l’art, des objets phares de la collection seront exposés successivement en Asie, en Europe et bien entendu aux Etats-Unis.

ROCKEFELLER ET CHRISTIE’S, COMME UNE ÉVIDENCE
Même si les dates exactes des ventes ne sont pas encore connues, nul doute quant à leur succès.

En maître de cérémonie? La prestigieuse maison de ventes Christie’s. Pour Guillaume Cerutti, CEO Christie’s Monde, c’est un hommage approprié d’organiser cet évènement chez eux et plus particulièrement à New York, au sein du Rockefeller center. Le choix est d’autant plus évident lorsque l’on remarque que Christie’s loue ces locaux depuis 1997. 20 ans plus tard, la relation entre la maison de ventes et la célèbre famille de philanthropes est d’autant plus forte. Au printemps prochain, c’est donc l’ensemble du monde de la culture qui aura les yeux rivés sur New York. Après Paris en 2009, Christie’s est bien partie pour renouveler l’exploit de la vente du siècle.
Image: Peggy and David Rockefeller, Mai 1973. Photo: Arthur Lavine/Rockefeller Estate

En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus. J'ai compris